le musée de Montmartre

A vous touristes ou parisiens , je vous conseille d’aller visiter ce ravissant musée sur les hauteurs de Montmartre .Et ce pour deux raisons que je vais développer.
Ce musée est à la fois beau extérieurement par ses jardins .Et intérieurement par le musée en lui-même , qui peut être encore enrichi par l’exposition temporaire du moment.

Ne vous fiez pas à l’extérieur du musée qui ne reflète absolument pas ce que vous pouvez voir à l’intérieur.

Le jardin Renoir

Après vous êtes acquitté de 14 euros qui correspond au plein tarif d’entrée à ce musée. Vous pénétrez dans ce beau jardin appelé Jardin Renoir en hommage à ce peintre qui avait son atelier et qui y habita entre 1875 et 1876.

Musée 2 Demarne et atelier de Suzanne Valadon
la balançoire

la Balançoire fut un tableau peint par Renoir en 1876. Il fut présenté à l’exposition impressionniste , mais n’eut pas le succès escompté. Son ami Gustave Caillebotte le racheta.

la balançoire

Renoir

Après avoir parcouru une vue d’ensemble . Dirigez vous en direction du premier musée « le Bel Air  » et descendez le jardin jusqu’au bout, ou s’offre à vous, une belle vue de Paris

vue sur le lapin agile

Le lapin agile était à l’époque un cabaret ou se réunissaient chansonniers et artistes ( comme Apollinaire , Jacob, Renoir ,Utrillo, Picasso… ) Admirez également la vue sur les vignes de Montmartre.

la gloriette de la rue Cortot

Ce musée , qui à l’origine était une maison, est la plus ancienne maison de Montmartre construite au milieu du XVII éme siècle .

Pénétrons dans l’enceinte du premier musée qui dispose d’une salle au rez de chaussée avec quelques peintures sur le Montmartre d’antan.

Alfred Renaudin . Paris
en 1899

Au premier étage , on nous parle des origines du French Cancan. D’où en 1889 ,un cabaret qui fit son apparition au pied de Montmartre : le Moulin Rouge qui remet au goût du jour le French Cancan,

le moulin rouge à Paris XVIIIème
Louis Icart « Franch cancan »

Et pour clore le sujet ,il faut mentionner que Montmartre c’est avant tout le célèbre atelier « le bateau lavoir. » C’est ici qu’ont vécu les peintres célèbres comme Gris , Modigliani, et Picasso
J’avoue que ce n’est pas très inspirant comme lieu.

André Fage « le bateau Lavoir »

Puis quelques tableaux réalisés par Suzanne Valadon

Portrait de Maurice Utrillo
Autoportrait 1927
Les jardins de la rue Cortot 1928

Au deuxième étage: l’histoire du premier et second chat noir et la revue du chat noir . Je vais passer brièvement .Sachez qu’il s’agissait d’un cabaret qui fût inauguré en 1881. Le premier cabaret était situé au 84 bld de Rochechouart .

le second chat Noir(1885/1897) fut fondé par Rodolphe Salis qui créa le premier cabaret littéraire, artistique et musical. le chat noir édita un journal

le cabaret du chat noir
rue Victor Massé Paris 1890
M.BALDA

Après avoir visité le musée des collections permanentes , reprenons le joli jardin Renoir pour nous diriger vers le deuxième musée qui comporte l’appartement de la famille Valadon, et les collections temporaires.

Musée de Montmartre, jardin Renoir

Jardin Renoir Paris XVIII
Entrée musée Demarne

Le musée Demarne

Au rez de chaussée de ce musée quelques tableaux . Mais le must est de voir l’atelier de Suzanne Valadon , et les pièces adjacentes. De l’extérieur, coté jardin on ne peut pas , l’ne pas remarquer ,l’immense verrière du dernier étage du musée Demarne. C’est dans ce lieu que peignit ,et fut l’une des pionnières de la peinture féminine: Suzanne VALADON

Atelier de peinture de S.Valadon

les pinceaux

le matériel du peintre

Suzanne Valadon (1865/1938)fut le modèle des peintres comme Renoir, Puvis de Chavannes, Toulouse Lautrec ,En 1883 elle met au monde un fils dont l’identité du père sera inconnue. Son fils sera légitimé par le peintre et écrivain Miguel Utrillo . C’est Edgar Degas qui révèlera au public, les talents de dessinatrice de Suzanne .

Suzanne Valadon va habiter rue Cortot entre 1896 et 1905 avec son premier mari le banquier Paul Mousis.
En 1912 elle y revient avec son fils Maurice . Elle va connaître par l’intermédiaire de ce dernier, un peintre de Montmartre André Utter qui deviendra son mari en 1914 jusqu’à leur séparation en 1926.

De nombreuses disputes éclateront entre les deux époux , auxquelles s’ajoutent les crises d’alcoolisme dont le fils est en proie. On les surnommera  » le trio infernal » .Bien que leur talent personnel soit largement reconnu.

Voila l’exposition s’achève ici. J’espère qu’elle vous a plu, et que vous avez appris quelque chose de ce billet ? ( comme je l’ai appris moi même)

Connaissiez- vous ce musée à deux pas de Montmartre?

Vous pouvez avant de quitter ces lieux, vous restaurer sur place au Café Renoir.

café Renoir

La visite s’achéve ici. Pour vous y rendre : 12 rue Corot Paris 18éme
C’est ouvert tous les jours de 10h à 18 heures.

Rendez vous dans deux semaines pour vous parler de mon séjour à Shanghai.

13 commentaires

  1. Bonjour Corinne et merci pour cet article très intéressant qui nous plonge dans le Paris des impressionnistes. Je n’ai jamais poussé la porte du musée Montmartre, quel tord ! Ton article me montre bien qu’il y a fort à voir. En revanche ni le musée Demarne ni le nom de Suzanne Valadon me disent quelque chose; j’aurais appris grâce à toi. Merci pour cette belle balade sur les traces de la Belle Epoque… Bisous

    J'aime

    1. Merci Anne pour ta fidelité et ton commentaire toujours bienveillant .
      Je suis contente que tu puisses tirer quelques enseignements de mes articles , c’est un peu le but.
      Je te souhaite un très bon week end et j’espére que ce temps horrible ne va pas nous poursuivre tout cette fin de semaine
      Bises
      Corinne

      Aimé par 1 personne

  2. coucou corinne, j’adore lire tes articles. ils sont toujours très intéressants et me permettent de découvrir des lieux que je ne connais pas. mention spéciale à tes photos. je me suis permise d’en enregistrer deux ( dans l’atelier) tant je les trouve superbes. merci. bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Sandtine
      Aurais tu une vocation artistique en plus de celle de super blogueuse.Je suis ravie que mon article et mes quelques photos te plaisent.
      Je t embrasse et te souhaite encore patience avec encore ce mauvais temps actuellement.
      Corinne

      Aimé par 1 personne

    1. Merci Flanel pour ta visite . Mais les chats ne sont pas acceptés au Musée de Montmartre.
      Car en plus d’être un beau chat , tu es cultivé.
      Bon week end , même si tu ne vas pas te régaler sous la pluie.

      Aimé par 1 personne

    1. Coucou Phil
      Merci pour ta visite.
      Dommage de ne pas t ‘être arrêté à ce musée.
      Peut-être une prochaine fois…
      Passe un bon dimanche
      À bientôt
      Corinne

      J'aime

Les commentaires sont fermés.